EdTech Capital est un média du groupe 2Empower.

Derniers Tweets
Qui sommes-nous ?
Analyste VC ​​📈​ Master in Management ESCP BS ​🎓​
Étudiante du Programme Grande École d'HEC Paris
Co-fondateur du groupe 2Empower (Major-Prépa, Business Cool, Up2School,…
Étudiant à HEC Paris (Programme Grande École).
Étudiante à HEC Paris

AppScho : la EdTech française fusionne avec Ready Education pour croquer le monde de l’enseignement supérieur (EXIT)

AppScho Ready Education

Il s’agit d’un événement comme on en a rarement vu dans l’univers EdTech français. La pépite EdTech française AppScho, spécialiste des solutions d’applications mobiles et de l’expérience étudiante dans l’enseignement supérieur, annonce sa fusion avec le canadien Ready Education dans le cadre de la constitution d’un géant mondial de l’ESR.

Co-fondée par Victor Wacrenier et Antoine Popineau en 2014, aujourd’hui figurant au palmarès de l’Europe EdTech 100 dans la catégorie des management systems, AppScho a su s’imposer comme partenaire digital pour plusieurs dizaines d’établissements emblématiques de l’enseignement supérieur (l’X, Centrale Supélec, HEC, ESCP BS…).

Retour sur un exit inédit dans l’univers EdTech français, sur les acteurs, et les enjeux stratégiques de cette fusion qui rassemble sous un même écosystème 4,5 millions d’étudiants et plus de 525 établissements de l’enseignement supérieur dans 15 pays.

AppScho : de la startup EdTech française à l’acteur mondial de référence de l’expérience étudiante

Depuis 2014 AppScho propose aux établissements de l’enseignement supérieur une application mobile personnalisée, dédiée aux étudiants, qui centralise pour chaque établissement tous les services et informations nécessaires à une expérience étudiante de qualité sur mobile. Comment la pépite EdTech française AppScho s’est-elle imposée comme partenaire incontournable auprès d’une centaine d’établissements en France, en Belgique et en Italie, et de ses 500 000 étudiants utilisateurs ?

Exemple parfait de coopération entre le monde de l’enseignement supérieur (public comme privé) et l’univers EdTech, deux univers si différents et pourtant complémentaires, AppScho accompagne depuis 7 ans les établissements dans leur transformation digitale. 

Cette “transformation digitale” dans les Écoles et Universités (un terme relativement large qui englobe la transformation interne, la transformation au service de l’expérience étudiante, et la transformation des programmes), bien qu’initiée avant la pandémie, a bien sûr été catalysée par le contexte sanitaire. Mais pas uniquement !

De la naissance d’une idée…

Pour Victor Wacrenier, co-fondateur d’AppScho, un facteur externe crucial participant de la réussite d’AppScho a été un changement de paradigme vis-à-vis du numérique, notamment chez les étudiants eux-mêmes.

En 2014, alors que l’Iphone 5 est à la pointe de la technologie et que le monde achète encore Blackberry, AppScho naît d’un constat :

“Diplômé d’école d’ingénieurs en informatique en 2011, puis d’ESCP Business School en 2012, j’ai été frappé du manque de digital au long de mes études.

Mon école d’ingénieurs nous formait justement aux métiers du numérique, et ESCP BS de part son rang aurait dû être au premier plan de ces innovations et parce qu’elle forme les futurs managers : quelle incohérence donc de voir que le digital était le grand absent de mes deux cursus !”


Victor Wacrenier, CEO d’AppScho

“La vision d’AppScho est née de ce constat : le digital, et donc le mobile, allait devenir le premier vecteur de communication et de services dans l’enseignement supérieur. Sauf qu’au lancement de la Société en 2014, et la commercialisation de la première version de l’application en 2015, nous essuyons une majorité de refus et nous faisons le plus souvent face à des positions quasi dogmatiques sur le sujet.”

Or, face à des étudiants (et donc des clients !) qui de plus en plus deviennent prescripteurs de leurs besoins notamment en termes de numérique, et s’attendent à bénéficier d’une expérience étudiante à la hauteur des possibilités offertes par les technologies émergentes, le numérique devient d’un coup un enjeu d’attractivité, de rétention, mais aussi de rayonnement dans un contexte de forte croissance et donc de concurrence entre les établissements”, nous confie Victor Wacrenier

La notion de service prend alors tout son sens. Création de départements dédiés dans les établissements, Chief Digital Officer et Responsable Expérience Etudiant, émergence du secteur EdTech : se développe un terrain fertile pour AppScho.

Au leader français des solutions d’applications mobiles étudiantes

Concrètement, que propose AppScho aux établissements ? L’EdTech française conçoit pour les établissements de l’enseignement supérieur une application personnalisable, qui peut intégrer une quarantaine de fonctionnalités selon les différents besoins des établissements.

L’application est compatible avec les structures préexistantes (ERP, LMS…), de sorte à faciliter son déploiement. AppScho s’adapte donc aux infrastructures data déjà existantes dans les écoles et universités, avec une solution “clef en main”.

La gestion de l’application est facilitée par l’accès à l’outil de back-office My AppScho. L’application constitue pour les établissements de l’enseignement supérieur un moyen efficace de communication directe avec leurs étudiants, à l’heure où les sources d’informations ont tendance à (trop ?) se multiplier… 

Entre les centaines de mails reçus chaque mois, les intranets, les divers LMS (Learning Management Systems), les plateformes de choix de cursus et d’enregistrement de choix de cours et spécialisations, les outils de candidatures et de recherche de stages… Les étudiants font face à une information de plus en plus éparpillée et complexe à assimiler. L’application mobile, par sa facilité d’accès entre autres, constitue alors un vecteur privilégié d’accès à l’information.

Par ailleurs, AppScho tient également compte des obligations calendaires des écoles et universités et de leur cycle caractéristique, avec une mise en place moyenne d’une application en trois mois seulement. Un facteur crucial, pour des établissements qui ne peuvent se permettre d’implanter un nouvel outil à l’échelle au beau milieu d’une année scolaire !

Une couverture du privé comme du public, dans un secteur EdTech en pleine expansion

Victor Wacrenier nous confie sa vision d’un secteur EdTech qui gagne de plus en plus en maturité, et suscite l’intérêt des Investisseurs privés comme publics :

“Le marché de l’EdTech est désormais durablement installé en France : l’écosystème s’est structuré, les acheteurs disposent de budgets sanctuarisés et peuvent naviguer dans les offres disponibles, et les financeurs – publics et privés – investissent de plus en plus.”

“AppScho, parce qu’elle a été l’une des premières EdTechs en 2014, est désormais l’acteur leader en France sur la thématique de l’expérience étudiante : 500.000 étudiants utilisent l’une de nos applications chaque jour, au travers d’une centaine d’établissements en France notamment.”

“Il est particulièrement intéressant de remarquer que le secteur public (les Universités dans le contexte d’AppScho), souvent utilisé comme cible idéale pour pointer le retard numérique de notre filière, a su prendre le train en route. Mieux, certaines Universités sont même au premier rang des établissements les plus innovants sur le territoire : on peut citer l’Université d’Angers, l’Université Lyon 3, Sciences Po, l’Université de Picardie Jules Vernes ou CY Paris Université notamment et qui portent des projets de transformation digitale ambitieux.”

Ready Education : le géant canadien de l’engagement étudiant

Ready Education est une startup canadienne portée par les mêmes valeurs qu’AppScho : permettre aux étudiants de vivre une meilleure expérience de campus au travers d’une application mobile. Quel lien entre deux startups, séparées par une étendue d’eau de près de 100 millions de km² ?

“Parce qu’un étudiant Français n’est pas si différent d’un étudiant Canadien, et parce que nous partageons la même ambition, nous échangeons régulièrement avec nos compétiteurs mondiaux.

C’est une démarche saine, qui permet notamment de partager nos meilleures pratiques et nous inspirer les uns des autres. Dans le cas de Ready Education, nous échangeons mensuellement depuis maintenant 2 ans ! Il en va de même pour Stucomm aux Pays-Bas, et CollabCo en Angleterre.”


Victor Wacrenier, CEO d’AppScho

Ready Education propose, comme AppScho, une solution d’application mobile étudiante centralisant l’information pour les étudiants, personnalisable et facilement intégrable pour les établissements de l’enseignement supérieur. La startup canadienne a développé des applications pour plus de 400 établissements, touchant ainsi près de 4 millions d’étudiants.

Cette présence internationale conséquente s’explique par une importante politique de croissance externe, notamment via le récent rachat de deux concurrents européens cet été (juillet) : Collabco au Royaume-Uni, et StuComm au Pays-Bas.

“The most exciting edtech collaboration has started. Here at Ready Education, we pride ourselves on crafting digital university experiences and we’re thrilled to announce that we have partnered with two leading European student success organizations – StuComm and Collabco – and together, we’re ready to deliver to you the best-in-class student success offering.”


Communiqué de presse Ready Education

Cette collaboration permet à Ready Education de développer son produit, et d’assurer aux établissements de l’ESR un réseau de ressources consolidé.

AppScho & Ready Education : focus sur la création d’un mastodonte inédit

AppScho & Ready Education, c’est une fusion dans l’univers EdTech portée par une ambition et des objectifs clairs : 

“C’est parce que nous partageons la même vision qu’il nous est apparu logique de réunir nos forces. L’ambition est simple : définir la norme de référence en  matière d’expérience étudiant – au niveau mondial. Imaginez : nous avons tous développé une application mobile, avec leurs forces respectives. Si nous arrivons à fusionner l’ensemble de nos produits en un seul, alors nous pourrons proposer à des millions d’étudiants la meilleure solution jamais développée.”

L’essentiel à retenir de la fusion AppScho – Ready Education

Quels sont les chiffres et informations clés à retenir de cette fusion ?

  • Un groupe mondial désormais composé de quatre entités : Ready Education (Canada), Collabco (Royaume-Uni), StuComm (Pays-Bas), et désormais AppScho (France).
  • Un portefeuille clients de plus de 525 établissements internationaux de renom : Université McGill, Université de Cambridge, Science Po Paris, HEC Paris, ESCP Business School, Ecole Polytechnique…
  • Plus de 4,5 millions d’étudiants touchés dans le monde par les applications mobiles du groupe grâce à ses quatre branches.
  • Une mise en commun de ressources (produits, talents, approches…) afin de développer le meilleur produit possible au niveau mondial. Une force majeure du point de vue B2B dans le secteur de l’enseignement supérieur !
  • La combinaison d’une portée locale-régionale et mondiale : AppScho & Ready Education, c’est la création de l’un des plus gros build-up de l’enseignement supérieur sur le volet expérience étudiante. Le groupe réuni sous la bannière Ready Education dispose de bureaux sur deux continents : Montréal, Boston, Liverpool (Collabco), Utrecht (StuComm), et désormais Paris (AppScho). L’assurance de servir toujours mieux les “intérêts des clients, où qu’ils se trouvent dans le monde et quelle que soit leur typologie” (extrait du communiqué de presse).

D’après les informations qui nous ont été transmises, le groupe Ready Education devrait poursuivre les acquisitions en 2022 et 2023 : une politique de croissance externe dynamique afin de consolider sa position de leader mondial de l’engagement et de l’expérience étudiante.

“Notre rapprochement avec Ready Education, parce qu’il est le prolongement [d’une ambition] commune est l’opportunité pour nous d’améliorer encore un peu plus le quotidien des étudiants en France. En proposant désormais une solution de campus mobile de rang mondial, nous allons encore accélérer la digitalisation de l’enseignement supérieur français”


Victor Wacrenier et Antoine Popineau

Une fusion EdTech dans un contexte inédit

Cette fusion s’opère dans le contexte bien particulier de la crise sanitaire mondiale : une pandémie qui aura démontré la pertinence du type d’outils proposés par AppScho et Ready Education, permettant par exemple aux établissements de garder contact avec les étudiants potentiellement isolés. 

La crise sanitaire a agi comme catalyseur des rapprochements B2B entre les établissements de l’enseignement supérieur et un secteur EdTech qui, rappelons-le, se veut davantage complémentaire aux modèles pédagogiques classiques dans une optique d’amélioration, que porteur d’une volonté de remplacement généralisé parfois décriée par des établissements réfractaires.

Outre sa mission d’amélioration de l’expérience étudiante, AppScho – Ready Education c’est aussi une question de lien social :

“Certains établissements [se] sont servis [de nos applications] pour interagir avec les étudiants durant toute l’année 2020. En complément des cours en ligne, nos applications mobiles ont permis de garder un minimum de lien entre établissements et étudiants, leur permettant d’identifier des signaux faibles d’isolement ou de proposer de l’aide (matérielle, alimentaire, financière). Le numérique, c’est aussi du lien social !”


Victor Wacrenier, CEO d’AppScho
Total
7
Shares
Laisser un commentaire
Related Posts