EdTech Capital est un média du groupe 2Empower.
Derniers Tweets
Qui sommes-nous ?
Analyste VC ​​📈​ Master in Management ESCP BS ​🎓​
Étudiante du Programme Grande École d'HEC Paris
Co-fondateur du groupe 2Empower (Major-Prépa, Business Cool, Up2School,…
Pierre Faury est étudiant à HEC Paris (Programme Grande École). Il a…
Étudiante à HEC Paris

Studeo lève 1,2 million d’euros et rejoint le programme Arc de Sequoia Capital

Studeo

La jeune startup EdTech Studeo, co-fondée par Nicolas Levandowsky et Antonin de Laever, vient d’annoncer une levée de fonds d’1,2 million d’euros menée par Sequoia Capital (accompagné par Jenson Funding Partners). La jeune pépite rejoint le programme d’accélération européano-centré du mastondonte américain, “Arc”.

Studeo propose une solution de soutien scolaire de haut niveau, dans un contexte général de disparition progressive du tabou chez les parents français de la prise de cours privés pour leurs enfants. Focus sur les enjeux de développement d’un modèle B2C de soutien scolaire en ligne, ainsi que le nouveau programme Arc de Sequoia Capital.

Studeo : démocratiser un soutien scolaire de haut niveau

Dévéloppée pendant la pandémie, Studeo propose une application de soutien scolaire disponible sur mobile. L’objectif est clair : favoriser l’accès à un soutien scolaire de qualité.

Aujourd’hui la startup se positionne sur le soutien en mathématiques pour les lycéens, mais ambitionne de s’étendre à d’autres disciplines (physique, biologie, chimie, informatique) et d’autres niveaux (de la 3ème à la classe prépa), dans un logique de développement incrémental de son offre. L’application compte 40 000 utilisateurs (+100% par mois depuis septembre selon le communiqué de presse), pour 10 000 MAUs (monthly active users).

Le chiffre d’affaires provient d’un abonnement mensuel ou annuel (entre 7 et 10 euros par mois selon la formule) payé par les parents, afin d’accéder à des vidéos courtes, des flashcards, des tests sous forme de QCM et des exercices pratiques, un forum d’échange et une session live hebdomadaire. Un budget conséquent pour les familles aux revenus modestes, mais toutefois inférieur aux solutions plus ‘classiques’ (professeur particulier) de soutien scolaire.

Capture d’écran du site de Studeo

Scalabilité et compétitivité : enjeux d’un modèle B2C

Ces dernières années, dans à peu près toutes les régions du monde, le marché de l’éducation voit fleurir d’innombrables solutions de soutien scolaire (ou ‘tutorat’, ‘mentorat’, etc.) en ligne, en présentiel, et dans des modèles hybrides (en ligne et en présentiel). Ce sont des Byju’s (licorne valorisée à plus de 23 milliards de dollars), des GoStudent (unique licorne EdTech européenne), Acadomia, TutorMe, Complétude, etc.

Développer et passer à l’échelle des modèles B2C de soutien scolaire en ligne suppose de composer avec plusieurs enjeux. Dans un marché avec peu de barrières à l’entrée, et aux switching costs quasiment nuls pour les utilisateurs (coûts d’un changement de solution pour un utilisateur), les entreprises font face à un fort enjeu de rétention des apprenants. La rétention est notamment caractérisée par le churn rate (taux de désabonnement).

La monétisation est aussi délicate : comment réussir à monétiser efficacement dans un marché aussi compétitif que celui du soutien scolaire en ligne ? L’analyse du coût d’acquisition client et de la LTV sont essentielles pour parvenir à passer à l’échelle et développer un modèle rentable.

Se pose également la question du recrutement de la source de connaissances. Si GoStudent ou Acadomia règlent le problème en recrutant leurs tuteurs / professeurs dans un vivier très large (étudiants, professeurs, jeunes actifs, etc.), c’est une autre histoire en ce qui concerne le type de soutien scolaire proposé par Studeo. La parade face à un vivier de recrutement au niveau académique très élevé (et donc plus restreint) : un enregistrement des cours sous forme de vidéos, et des sessions en temps réel regroupant plusieurs élèves à la fois (cohort-based learning).

Sequoia Capital lance le programme d’accélération Arc en Europe

Pour poursuivre son développement, Studeo peut désormais compter sur l’accompagnement du programme Arc, proposé par Sequoia Capital à 17 startups européennes (de tous horizons).

Le programme Arc consiste en un investissement Seed d’un million de dollars, et de huit semaines de cours et de mentorat pour les fondateurs de chaque startup sélectionnée. Les intervenants participant au programme proviennent des participations du fonds américain.

La cohorte ‘Arc’, constituée de 17 startups européennes, compte 8 entreprises anglaises. Studeo est la seule startup EdTech du programme.

Les fonds levés permettront à Studeo de compléter son offre (nouvelles disciplines, élargissement des niveaux suivis), et de s’internationaliser au-delà de la France et du Royaume-Uni, sur les marchés émergents notamment.

Les cours particuliers coûtent très chers […], une grande partie de la population ne peut tout simplement pas se permettre d’avoir recours à des profs particuliers dans le format traditionnel. C’est pourquoi nous avons créé un modèle digital abordable. Grâce au soutien de Sequoia qui partage notre vision, nous sommes très enthousiastes quant à notre développement et notre avenir.


Nicolas Levandowsky, co-fondateur de Studeo – Citation extraite du communiqué de presse
Total
0
Shares
Related Posts