S’abonner à la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour rester au courant de toute l'actualité EdTech !

Derniers Tweets
296 Following
340 Followers
En août, l' #EdTech @EMERITUS_INST levait 650 millions de dollars 🔥💰 Un nouveau géant alternatif à @2Uinc ? https://t.co/kh6XUZmD6w
16 hours ago
Qui a dit que les cours en ligne ne se résumaient qu'aux #MOOCs ? 🧐 Retour sur le cohort-based learning, dans cet… https://t.co/0veLKOs3MS
20 hours ago
Qui sommes-nous ?
Étudiant à l'ESCP BS, passionné par l'éducation 👩‍🎓👨‍🎓
Étudiante du Programme Grande École d'HEC Paris
Co-fondateur du groupe 2Empower (Major-Prépa, Business Cool, Up2School, etc.)
Étudiant à HEC Paris (Programme Grande École).
Étudiante à HEC Paris
PowerZ Capture écran

PowerZ, le “Fortnite” de l’éducation qui lève 7 millions

Elle ne dispose pas encore d’indicateurs économiques… Et pourtant la jeune startup PowerZ, véritable “Fortnite” (jeu à succès valorisé à 30 milliards de dollars en 2019, avec plus de 350 millions d’utilisateurs) de l’éducation, a réussi à convaincre BPI France Digital Venture, Raise Ventures, ou encore Educapital de miser 7 millions d’euros sur elle. Comment PowerZ compte-t-elle devenir le futur Fortnite de l’éducation ?

PowerZ, la startup qui souhaite réconcilier écrans et éducation

PowerZ, c’est un jeu vidéo né d’une idée, d’un constat. Ou plutôt d’une absence : l’absence de jeu vidéo ou d’application aux vertus pédagogiques capable de stimuler et captiver les enfants autant que leurs géants du gaming préférés : Minecraft, Fortnite… Avec Emmanuel Freund aux commandes (ancien dirigeant de Shadow (cloud gaming)), PowerZ entend dépasser les barrières “technologie VS éducation” et engendrer un mouvement d’évolution de l’éducation. Comment ?

Grâce à une première version de son jeu vidéo, PowerZ a déjà pu séduire plusieurs milliers d’utilisateurs et recueillir des retours sur son produit. Ce qui lui permet en mai 2021 de présenter un plan d’accélération détaillant la stratégie de la jeune pousse EdTech.

Selon ce document, la stratégie du jeu repose sur trois piliers essentiels :

  • Une large diversité de connaissances dispensées tout au long de l’expérience utilisateur, afin de stimuler un maximum la réflexion et la créativité des enfants
  • Des techniques de jeu vidéo inspirée des plus grands, et qui ont largement fait leurs preuves. De quoi assurer une stimulation et un intérêt réel pour les enfants (monde imaginaire, personnages fantastiques, quêtes, systèmes de récompenses virtuelles, etc.)
  • L’utilisation des données via une intelligence artificielle afin d’adapter en permanence le produit à chaque enfant, et évaluer la pertinence et l’efficacité des méthodes d’apprentissage
Capture d’écran Acceleration Plan may 2021

Que les parents se rassurent, une application spéciale est à leur disposition afin de suivre la progression de leurs enfants. Entre temps de jeu, barres de progression et succès et autres statistiques détaillées, les parents ont la possibilité de s’informer de toute l’activité de leurs enfants sur le jeu.

Comment le jeu génère-t-il de l’argent ? Globalement, PowerZ souhaite rester gratuit, en adéquation avec les valeurs qu’elle porte d’accès gratuit à l’éducation pour tous les enfants. A court terme, le jeu doit mettre en place un système de dons de la part des utilisateurs, pour à moyen-terme évoluer vers de possibles achats virtuels directement sur le jeu (achats de skins, décorations, etc.).

A plus long terme, PowerZ souhaite devenir une véritable plateforme d’interaction entre les enfants, les parents, des professeurs et développeurs, etc.

PowerZ fait part de ses premiers résultats et annonce son plan d’accélération

Le premier chapitre de l’histoire du jeu a été réalisé en 4 mois, selon le document consulté (lancé en février 2021). Globalement, le jeu a su séduire 16 000 utilisateurs, dont 75% ont joué plus d’une fois au jeu, sur un temps assez important (193 minutes de jeu par enfant en moyenne).

Cette première version proposait un modèle Pay as you like auquel 10,1% des utilisateurs ont souscrit, pour une moyenne de 3,2€ par mois. PowerZ se dit désormais prête à passer à la vitesse supérieure via son plan d’accélération.

Cet acceleration plan s’articule autour de quatre piliers, parmi lesquels on retrouve par exemple le développement du jeu sur tablette et sur Nintendo Switch (supports davantage plébiscités par les enfants ciblés), ou encore le développement d’une version anglaise puis espagnole du jeu. PowerZ prévoit une croissance exponentielle de son CA, notamment grâce au lancement du modèle Pocket Money, qui devrait selon les estimations de l’entreprise permettre d’atteindre un CA de 48 millions d’euros en 2024.

Dans le domaine des jeux vidéos et de l’éducation, nous parlions récemment d’Age of Learning, la startup américaine qui vient de lever 300 millions de dollars. Retrouvez l’article en cliquant ici.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts