EdTech Capital est un média du groupe 2Empower.
Derniers Tweets
Qui sommes-nous ?
Analyste VC ​​📈​ Master in Management ESCP BS ​🎓​
Étudiante du Programme Grande École d'HEC Paris
Co-fondateur du groupe 2Empower (Major-Prépa, Business Cool, Up2School,…
Pierre Faury est étudiant à HEC Paris (Programme Grande École). Il a…
Étudiante à HEC Paris

Top 10 des levées de fonds des EdTechs européennes en 2022

Visuel Top 10 EdTech

Cet article sera mis à jour au cours de l’année 2022. Les données prises en compte dans ce classement sont issues de diverses bases de données en ligne (Dealroom, Crunchbase). L’article ne tient compte dans cette deuxième publication que des levées de fonds annoncées publiquement entre le 1er janvier 2022 et le 31 juin 2022.



L’univers EdTech dans cette première partie de l’année 2022 transmet des signaux ambivalents. Les géants côtés en Bourse subissent pour la plupart de très lourdes corrections à l’image de 2U qui début février atteignait une market cap de 700 millions de dollars (rappelons que le géant américain rachetait quelques mois plus tôt edX pour près de 800 millions de dollars en cash). La plateforme américaine vient tout juste de recevoir une offre de rachat de la part de la licorne indienne Byju’s pour plus d’un milliard de dollars.

Si certains font exception, l’année 2021 et les premiers mois 2022 ont enregistré quelques catastrophes boursières non négligeables sur lesquelles nous revenions récemment. Le marché actuel montre des symptômes d’un ralentissement général dans la Tech. Dans la EdTech semble s’opérer un ‘retour à la raison’ après une ‘hype 2021′ entre autres portée par les conséquences de la crise sanitaire et une recherche de ‘croissance à tout prix’ aujourd’hui questionnée.

HolonIQ a publié fin juin son rapport global semi-annuel sur les investissements dans les startups du secteur, et revoit à la baisse ses projections pour l’année 2022 :

Extrait du Global EdTech Funding 2022 – Half Year Update, HolonIQ

Malgré tout, les startups européennes ont su démontrer une certaine résilience et enregistrer de beaux tours de table. Quelles ont été les plus importantes levées de fonds européennes dans la EdTech durant la première moitié de l’année 2022 ?

Attention : ce classement ne prend pas en compte les startups à trop forte dominante RH (‘RH-Tech’). La classification entre startups EdTech et RH-Tech peut nécessiter dans certains cas une décision subjective.

Mentions honorables

Epicode : l’accélérateur de carrières Tech

Epicode est une EdTech italienne et propose à ses apprenants des formations intensives au codage, pour booster leurs carrières Tech. Avec un modèle flexible et des formations pouvant être réalisées 100% en ligne, Epicode permet de payer les deux tiers des frais d’inscription après avoir trouvé un emploi. La jeune pépite levait 10 millions d’euros début mars 2022.

Entre leçons de codage en ligne, pair programming et travaux de groupe, tutorat personnalisé ou encore interventions de professionnels, Epicode met toutes les clés à disposition de ses apprenants pour leur permettre de travailler avec ses partenaires : EY, Deloitte, IBM, Cisco…

Chance : favoriser la mobilité sociale et professionnelle

La startup EdTech française Chance annonçait il y a peu une levée de fonds de 12 millions d’euros menée principalement auprès d’Educapital et Citizen Capital.

Chance propose dans un format 100% en ligne sur 12 semaines des programmes de coaching digital, finançables par CPF, avec pour objectif d’accélérer une mobilité sociale aujourd’hui fort ralentie.

Archipel Academy, l’apprentissage tout-en-un

La plateforme néerlandaise d’apprentissage tout-en-un Archipel Academy annonçait il y a quelques jours une levée de fonds de 13 millions d’euros menée par Pride Capital Partners et le rachat d’Edubookers.

La startup propose plus de 70000 programmes de formation et compte utiliser les fonds dans un objectif de développement à l’échelle européenne.

EduMe, le spécialiste du microlearning

Cette startup londonienne créée en 2016 annonçait début janvier un tour de table en Série B de 20 millions de dollars. Spécialisée dans la formation professionnelle en ligne pour les “deskless workers“, EduMe pourra ainsi développer ses solutions pour former les employés travaillant à distance des bureaux.

EduMe parie sur le microlearning, une formation découpée en courts modules, afin de « reconnecter » les employés et les entreprises. Alors que 90% des travailleurs sans bureau fixe concernés se sentiraient déconnectés de leur entreprise, EduMe souhaite augmenter leur motivation en leur proposant des petits modules de formation : un moyen de conserver un lien et d’augmenter la productivité de ses employés.

Sales Impact Academy, la plateforme du go-to-market

Fin mars, la startup anglaise Sales Impact Academy (SIA) annonçait une levée de fonds de 22 millions de dollars pour accélérer sa croissance et améliorer ses offres de formation, dans un tour de table mené par HubSpot Ventures, MIT Investment Management Company, et les investisseurs historiques Stage 2 Capital et Emerge Education.

SIA propose des formations orientées go-to-market dans les secteurs de la Vente, du Marketing, du Management ou encore des Opérations.

Le Top 10 des levées de fonds EdTech européennes au 31 juin 2022

10. Sharpist et ses solutions de coaching digital

La EdTech allemande Sharpist, fondée en 2018 seulement et présente au palmarès European EdTech 100 d’HolonIQ 2021 dans la catégorie “Worforce and Skills“, annonçait mi-février une levée de fonds de 23 millions de dollars en Série A pour se développer à l’échelle européenne. Le tour de table a été réalisé auprès de Capnamic et Endeit Capital, ainsi que de divers business angels.

Sharpist propose des solutions de coaching digital en ligne et de formations personnalisées à destinations des salariés pour accélérer le développement des entreprises et des compétences de leurs employés.



9. StudyTube, une learning platform complète

StudyTube est une startup néerlandaise qui réalisait début février un tour de table de 30 millions de dollars auprès de Energy Impact Partners. La pépite européenne fondée en 2010 avait auparavant déjà levé environ 15 millions de dollars.

StudyTube propose aux organisations et aux particuliers une plateforme plug-and-play de création de cours en ligne sur un modèle d’adaptative learning. À l’origine à destination des étudiants en Droit, StudyTube diversifie son offre de plus en plus à d’autres secteurs.

8. Rise Up, la formation professionnelle à 360 degrés

Rise Up, la startup spécialisée dans la formation professionnelle qui propose aux entreprises une solution de formation clé en main sur un modèle SaaS (Software as a Service) mêlant LMS (Learning Management System) et LXP (Learning Experience Platform), annonçait début mai une levée de fonds en Série B de 30 millions d’euros. Ce tour de table a été réalisé auprès de Connected Capital, et de ses investisseurs historiques MAIF Avenir et Impact Partners.

L’entreprise accentue sa phase de scale-up et vise à renforcer son expansion européenne dans un contexte de développement fulgurant des solutions Tech aux frontières entre les ressources humaines et l’éducation.

7. Labster et ses laboratoires virtuels

Labster propose une plateforme de simulation interactive de laboratoires (laboratoires virtuels) pour des établissements d’enseignement. Un service d’amélioration de l’enseignement des sciences qui a séduit nombre d’investisseurs iconiques de l’univers EdTech, et nombre d’institutions.

Le 4 avril, Labster annonçait une tour de table de 47 millions de dollars en Série C mené par a16z, accompagné du mastodonte Owl Ventures et GGV Capital, Sofina Group et Pirate Impact en tant que nouveaux investisseurs, et autres investisseurs historiques.

6. Perlego, la librairie en ligne

Perlego est une librairie en ligne d’ouvrages et de ressources académiques prisée par les étudiants du monde entier, peut-on lire sur le site Internet de la pépite EdTech anglaise. La plateforme recense plus de 800 000 ouvrages couvrant au total plus de 950 thèmes académiques. Grâce à son modèle freemium, l’utilisateur après avoir bénéficié d’un essai gratuit que deux semaines peut opter pour un abonnement mensuel ou annuel (entre 8 et 12 euros par mois, une économie non négligeable pour les étudiants parfois obligés d’acheter de nombreux livres académiques).

Le “Spotify” de l’ouvrage académique a annoncé début mars avoir réalisé un tour de table de 50 millions de dollars.

5. Odilo : le champion espagnol

Avec ses 149 millions d’utilisateurs, 3 millions de contenus digitalisés, et près de 8000 institutions partenaires le tout réparti dans près de 50 pays, Odilo a su convaincre de grandes organisations et annonçait récemment une levée de fonds de 60 millions d’euros auprès de Bregal Milestone, Swaanlab Venture Factory, Kibo Ventures et CDTI.



4. SoSafe, ou l’initiation à la cybersécurité

SoSafe est une startup allemande fondée en 2018, qui se situe dans ce que l’on pourrait appeler “les frontières” de l’univers EdTech. La jeune pépite européenne propose en B2B des programmes de sensibilisation à la cybersécurité et à divers enjeux de data (RGPD, etc.). Les services proposés par SoSafe prennent notamment la forme de modules de learning à destination des salariés.

Mi-janvier 2022, SoSafe annonçait une levée de fonds de 73 millions de dollars en Série B, auprès d’Highland Europe et d’investisseurs historiques.

3. CoachHub, le roi du coaching digital

La startup allemande réalisait mi-juin un tour de table record de 200 millions de dollars auprès du groupe belge Sofina (dont la première participation au portefeuille n’est autre que la licorne indienne Byju’s valorisée à 23 milliards de dollars) et de Softbank Vision Fund II.

Créée en 2018 seulement, la plateforme de coaching compte plus de 3500 coachs répartis dans 90 pays du globe, et plus de 500 clients Grands Comptes dont Coca-Cola, L’Oréal, LVMH, Credit Suisse, Toyota, etc.

2. Multiverse : la troisième licorne EdTech européenne historique

Bien que le Royaume-Uni ait quitté l’Union Européenne, Multiverse est depuis sa dernière levée de fonds (220 millions de dollars en Série D menée par Lightspeed Ventures et General Catalyst) la 2ème licorne EdTech de l’Europe géographique après GoStudent (3ème historique en ajoutant Kahoot!, rentrée en Bourse depuis).

Fondée en 2016 et valorisée à 1,7 milliard de dollars, la startup vise à mettre en relation entreprises et jeunes en recherche d’apprentissage dans les domaines du marketing digital, du software engineering ou de l’analyse de données.

1. GoStudent, la licorne EdTech européenne

On ne présente plus la licorne EdTech européenne et plateforme de tutorat en ligne GoStudent. Le géant autrichien annonçait mi-janvier une levée de fonds en Série D de 300 millions d’euros, faisant grimper sa valorisation à près de 3 milliards d’euros. Il s’agit du plus gros tour de table jamais réalisé pour une entreprise du secteur dans la région.

Cette levée record intervient quelques mois seulement après un tour de table de 244 millions de dollars en juin 2021. Quelques semaines après l’annonce concomitante à la nouvelle année, GoStudent annonçait deux acquisitions stratégiques : Seneca Learning et Tus Media.

Retrouvez également le top 10 des levées de fonds des startups EdTech françaises en 2021, et le top 10 des startups EdTech françaises ayant levé le plus de fonds depuis leur création.

Total
0
Shares
Related Posts