EdTech Capital est un média du groupe 2Empower.
Derniers Tweets
Qui sommes-nous ?
Analyste VC ​​📈​ Master in Management ESCP BS ​🎓​
Étudiante du Programme Grande École d'HEC Paris
Co-fondateur du groupe 2Empower (Major-Prépa, Business Cool, Up2School,…
Pierre Faury est étudiant à HEC Paris (Programme Grande École). Il a…
Étudiante à HEC Paris

La startup ODILO lève 60M€ pour devenir le “Netflix de l’éducation”

Capture d’écran du site de ODILO

ODILO est une jeune startup espagnole qui a récemment émergé. Elle se définit comme le “Netflix de l’éducation” à en voir son catalogue innovant et centré sur le secteur de l’éducation. Elle réussit notamment à se distinguer par sa levée de fonds de 60 millions d’euros qui place l’entreprise dans le top 10 des plus grosses levées de fonds européennes de 2022 dans la EdTech.

ODILO, une startup prometteuse pour le secteur EdTech

En 2022, ODILO c’est près de 149 millions d’utilisateurs uniques, 3 millions de contenus digitalisés, plus de 7940 institutions partenaires, et tout cela réparti dans une cinquantaine de pays. Leurs solutions digitales sont innovantes, diverses et variées. En effet, dans leur catalogue, on retrouve aussi bien des e-books, des livres audio, des vidéos, des revues numériques que des podcasts. C’est une solution à portée de main de tous les utilisateurs du monde pour se former en ligne.

L’entreprise a réussi à convaincre les plus grandes organisations à l’instar de Google, Vodafone, Beijing University et environ une vingtaine d’organisations gouvernementales. Ces clients lui permettent d’assurer un noyau dur de clients qui lui promettent des revenus stables. De fait, cela attire nécessairement nombre d’investisseurs.

ODILO réussit à attirer 60M€ d’investissements

ODILO a brillamment réussi à faire une levée de fonds en Série B afin de poursuivre sa croissance et approfondir l’internationalisation de son activité. Quatre investisseurs ont pu rejoindre l’aventure de cette startup EdTech espagnole, à savoir la londonienne Bregal Milestone, les Madrilènes Swanlaab Venture Factory et Kibo Ventures et enfin CDTI (the Centre for the Development of Industrial Technology).

Les “Netflix de l’éducation” : monopole ou marché très concurrentiel ?

Plusieurs entreprises EdTech se revendiquent comme incarnant le “Netflix de l’éducation”. Cette portion de marché semble attirer un grand nombre d’investisseurs, comme le prouve l’émergence de plateformes comme Go1, Section4, 360Learning ou encore Masterclass.

Une des grandes divergences de positionnement du marché se situe au niveau de la structuration de la distribution du contenu. Si des leaders comme Coursera, Udemy ou encore Pluralsight possèdent l’ensemble de la verticale de la production à la consommation, d’autres se positionnent à l’instar d’ODILO comme aggrégateurs de contenus tiers produits par des éditeurs.

Total
0
Shares
Related Posts