SuRo Capital Coursera Course Hero Bourse

Sutter Rock (SuRo) Capital, investisseur de Coursera et Course Hero s’envole en Bourse !

Comment investir indirectement dans des entreprises de l’univers de la EdTech ? C’est la mission que s’est donnée Sutter Rock Capital (SuRo Capital). L’ex-GSV (Global Silicon Valley) Capital est un véhicule d’investissement coté en Bourse, sur le NASDAQ.

Le fonds est dirigé par Mark Klein, également connu pour ses différents SPAC (Churchill Capital Corp II et Churchill Capital Corp III). Le premier SPAC vient d’ailleurs d’annoncer sa fusion avec Skillsoft, une entreprise de digital learning valorisée 1,3 milliard de dollars.

Ce dernier mois, le parcours du SuRo Capital a été tout bonnement exceptionnel. Entre le 30 octobre et le 27 novembre, SuRo Capital a gagné plus de 50% :

Le portefeuille SuRo Capital

Le portefeuille du SuRo Capital est composé de startups actives dans différents domaines. EdTech, FinTech, Big Data, places de marché, etc. L’éducation représente environ 50% de la valeur de l’actif de SuRo Capital depuis début 2020.

Parmi les 23 entreprises en portefeuille figurent des grands noms. Au 30 septembre, ses 5 principales participations sont Coursera, Palantir, Course Hero, Nextdoor ainsi que le groupe média OZY :

Investir dans SuRo Capital correspond donc à détenir la possibilité de capitaliser sur la croissance d’entreprises à haut potentiel, comme l’affirme cette slide présente dans une présentation Investisseurs de SuRo Cap datant de 2019 :

Par le passé, GSV Capital s’était distinguée par sa participation au capital de Facebook et Twitter, avant leur introduction en Bourse, comme on peut le découvrir dans cette présentation.

Les introductions en Bourse des participations de GSV Capital ont souvent été l’occasion d’observer des phases de hausse fortement spéculative, où le cours de Bourse dépasse la valeur nette des actifs.

Cette année, l’introduction en Bourse de Palantir (fournisseur de logiciels et de services d’analyse de données pour aider agences gouvernementales et grandes entreprises à traiter des jeux de données) avait mis le feu à l’action SuRo Capital… avant que celle-ci ne dévisse complètement !

Il s’agissait pour les spéculateurs en herbe de détenir des parts de SuRo Capital afin de spéculer sur une flambée de l’action Palantir pour ses débuts.

Le cours de Palantir a donc fortement progressé en juillet, avant de s’effondrer dans la foulée de l’introduction en Bourse de Palantir début octobre, avant de regrimper suite à la folle progression de la firme de Peter Thiel.

Si SuRo Capital a vendu 20% des actions Palantir détenues, les 80% restants étant encore verrouillés, le fonds a pu profiter d’une flambée spéculative exceptionnelle autour de la firme de Peter Thiel, qui a triplé depuis son introduction en Bourse. Le fonds n’a pas hésité à communiquer sur ce fait afin de soutenir son cours de Bourse :

SuRo Capital s’offre donc un automne opposé aux grandes valeurs des technologies de l’éducation, qui ont toutes reculées suite aux annonces des différents vaccins contre la Covid-19. Une analyse approfondie de ce sujet est disponible ci-dessous :

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *