EdTech Capital est un média du groupe 2Empower.
Derniers Tweets
Qui sommes-nous ?
Analyste VC ​​📈​ Master in Management ESCP BS ​🎓​
Étudiante du Programme Grande École d'HEC Paris
Co-fondateur du groupe 2Empower (Major-Prépa, Business Cool, Up2School,…
Pierre Faury est étudiant à HEC Paris (Programme Grande École). Il a…
Étudiante à HEC Paris

Le couperet tombe : Byju’s annonce un demi-milliard de pertes

Byju's

La publication était attendue depuis de nombreux mois : c’est désormais chose faite. La licorne EdTech la mieux valorisée au monde (du moins jusqu’à la semaine dernière !) a publié en fin de semaine passée ses résultats de l’exercice 2020-2021.

En substance : Byju’s multiplie ses pertes par 20 (573 millions de dollars de pertes selon les informations de Forbes), et le chiffre d’affaires stagne – toujours dominé largement… par la vente de tablettes et de matériel électronique.

Pour rappel, le groupe Byju’s (Think & Learn Pvt Ltd) propose en théorie principalement des services éducatifs divers sur le segment K12 (tutorat, cours de code, préparation aux examens, etc.). Nous revenions peu avant la publication des résultats sur les nombreuses plaies ouvertes du géant indien :

Selon les informations du Financial Times, les pertes sur la période mars 2020 à mars 2021 sont 13 fois supérieures à celles enregistrées sur l’exercice précédent s’élevant à 45 millions de dollars environ (Byju’s y révélait alors déjà n’enregistrer qu’un ‘faible’ nombre d’utilisateurs payants – autour de 6 millions).

Byju’s est valorisée entre 22 et 23 milliards de dollars après sa dernière levée de fonds de 800 millions de dollars plus tôt cette année. Un multiple de chiffre d’affaires qui s’élèverait donc à x75 en considérant le revenu sur l’exercice fiscal 2020-2021… De quoi s’attendre à quelques surprises donc, lors d’une potentielle prochaine levée de fonds – déjà annoncée comme imminente, pour un total de 500 millions de dollars. Notamment pour les investisseurs les plus récemment entrés au capital de la firme indienne.

Après une opportunité désormais appartenant au passé de générer du profit boosté par une ‘demande-Covid’ explosive sur le segment de marché K12, difficile d’imaginer comment la firme pourrait rebondir et transmettre des signaux verts aux investisseurs pour une plus qu’hypothétique entrée en Bourse – déjà plusieurs fois repoussée.

Selon l’entreprise, les résultats seraient biaisés par les changement de méthodes comptables et de reconnaissance du chiffre d’affaires. Le Management se défend également en affirmant que les résultats de l’exercice fiscal 2021-2022 (non publiés à ce jour) seraient les meilleurs jamais enregistrés par Byju’s…

Une affaire toujours à suivre de près donc. La firme annonçait même récemment vouloir s’offrir l’américain 2U, dont la market cap tombait ce 21 septembre 2022 sous la barre symbolique des 500 millions de dollars.

Total
0
Shares
Related Posts