EdTech Capital est un média du groupe 2Empower.
Derniers Tweets
Qui sommes-nous ?
Analyste VC ​​📈​ Master in Management ESCP BS ​🎓​
Étudiante du Programme Grande École d'HEC Paris
Co-fondateur du groupe 2Empower (Major-Prépa, Business Cool, Up2School,…
Pierre Faury est étudiant à HEC Paris (Programme Grande École). Il a…
Étudiante à HEC Paris

Oneday aide à passer de la passion à la startup et lève 3 millions de dollars

Visuel Oneday levée de fonds

Il s’agit d’une nouvelle levée de fonds annoncée hier dans l’écosystème EdTech anglais, le plus actif en termes de fonds levés par les startups (et de nombre de deals réalisés) depuis déjà plusieurs années consécutives, tout juste devant la France.

Pour rappel, selon le rapport 2022 de Brighteye Ventures, le Royaume-Uni accumulait en 2021 un total de 609 millions de dollars levés au cours de 87 deals par les startups EdTechs du pays (487 millions de dollars pour la France en deuxième position avec 27 deals).

Hier Oneday, la startup londonienne dédiée aux (futurs) entrepreneurs souhaitant convertir leur passion ou une idée en véritable business, annonçait une levée de fonds de 2,5 millions de livres (environ 3 millions de dollars) en Seed menée par Brighteye Ventures et Outward VC.

Oneday : rendre l’entrepreneuriat accessible

A la manière de LiveMentor en France, Oneday accompagne les (futurs) entrepreneurs dans le lancement et la mise en route de leurs projets. De la recherche et validation d’une idée, à l’accompagnement et aux conseils d’un mentor choisi sur mesure, en passant par une expérience de croissance en cohortes (“squad”) avec d’autres entrepreneurs : Oneday optimise et donne les clés d’un lancement de projet réussi.

Au début de leur parcours, les entrepreneurs peuvent s’inscrire avec une idée déjà bien établie mais également se laisser tenter par des business ready-to-launch“. Un mentor est alors attribué (entrepreneur, investisseur, expert, etc.) selon l’état d’avancement du projet, le type de marché, etc. Des cohortes d’entrepreneurs sont formées afin de favoriser le travail collaboratif (durant les “squad sessions“).

Oneday propose tout une bibliothèque de contenu utile afin de monter un projet : du tutoriel à la masterclass, en passant par la possibilité d’expérimenter diverses techniques marketing. L’expérience et l’accompagnement proposés par Oneday vont encore plus loin, grâce aux Demo Days (en ligne quatre fois par an) durant lesquels les entrepreneurs bénéficient d’aide pour construire leur pitch deck, et ont la possibilité de rencontrer des VCs et business angels.

Il faut compter pour un abonnement en formule complète 250 livres par mois (environ 300 euros) ; 450 livres par mois (environ 530 euros) pour un abonnement ‘premium‘. Une petite ombre au tableau, avec ce tarif très élevé au vu des ambitions d’accessibilité de Oneday.

Une levée de fonds de 2,5 millions de livres

Oneday annonçait hier une levée de fonds en Seed menée par Brighteye Ventures et Outward VC. La jeune startup londonienne avait en 2020 déjà levé 750 000 livres en Pre-Seed auprès de Playfair Capital et RLC Ventures.

D’après les informations de TechFundingNews, les fonds devraient être utilisés afin d’agrandir l’équipe, poursuivre le développement produit et passer à l’échelle le modèle de Oneday afin d’aider toujours plus d’entrepreneurs en puissance à construire leur propre carrière :

“For corporate career paths, we have this massive higher education system that helps people get those careers. But nothing exists that helps get people into these passion economy careers that they dream of. That’s why we created Oneday, so we can help everyone create lives and careers that they love.”


Ranbir Arora, CEO et Co-fondateur de Oneday
Total
0
Shares
Related Posts