EdTech Capital est un média du groupe 2Empower.
Derniers Tweets
Qui sommes-nous ?
Analyste VC ​​📈​ Master in Management ESCP BS ​🎓​
Étudiante du Programme Grande École d'HEC Paris
Co-fondateur du groupe 2Empower (Major-Prépa, Business Cool, Up2School,…
Pierre Faury est étudiant à HEC Paris (Programme Grande École). Il a…
Étudiante à HEC Paris

La EdTech française Bloom lève plus de 400k€ pour faciliter la recherche d’alternance

Bloom Alternance visuel site Internet

Cette levée de fonds de plus de 400 000 euros, annoncée sur Twitter par la startup EdTech Bloom, vient dynamiser l’écosystème français après un été et une rentrée particulièrement calmes du côté des investissements VC :

À l’exception de quelques mouvements majeurs – notamment l’entrée au capital de l’emlyon du géant de l’enseignement supérieur français Galileo Global Education annoncée la semaine dernière, le premier semestre 2022 a démontré un dynamisme bien moins important que l’année passé pour le marché ‘édu’ tricolore.

La France, depuis déjà 3 ans en deuxième position européenne des pays ayant généré le plus d’investissements VC dans son écosystème EdTech derrière le Royaume-Uni, s’est vue reléguée à la cinquième place au premier semestre – détrônée par l’Autriche, l’Allemagne et l’Espagne :

Extrait – The Half Year European EdTech Funding Report 2022 – Brighteye Ventures

Découvrez par ailleurs notre Top 10 des levées de fonds EdTech européennes réalisées sur le premier semestre 2022 :

Bloom, la startup qui simplifie la recherche d’alternants

Pour rappel, l’alternance est un dispositif permettant d’étudier tout en se formant à un métier et donc de s’intégrer plus facilement dans l’univers professionnel. Il existe deux types de contrats d’alternance : l’apprentissage (formation initiale) et la professionnalisation (formation continue).

La promesse de Bloom est double. Pour les étudiants en recherche d’expérience professionnelle, Bloom propose un accompagnement sur-mesure dans la recherche d’une alternance : partage de CV dans une CV-thèque, accès à un réseau d’entreprises partenaires et accès à une communauté, outil de gestion et d’optimisation des candidatures.

Du côté des entreprises, pour les startups comme pour les grands groupes Bloom promet de faciliter le recrutement des alternants : via une qualification en amont des candidats, un recrutement sur-mesure et la mise à disposition d’un expert dédié. Bloom revendique sur son site Internet plus de 6000 candidatures traitées en 2021 pour un temps moyen de recrutement de 20 jours, pour le compte de plus de 170 entreprises clientes.

Quels atouts pour l’alternance ?

Du point de vue modèle économique, l’alternance permet à Bloom de développer un modèle B2B (business-to-business), l’inscription étant gratuite pour les étudiants. On imagine facilement – bien que ce ne soit pas précisé sur le site – la vente d’un abonnement aux entreprises clientes afin de pouvoir accéder à la CV-thèque et bénéficier des services de recrutement sur-mesure proposés.

Si l’on imagine également l’intérêt d’un tel service pour les startups et petites et moyennes entreprises qui ne disposent pas nécessairement d’un service RH très développé et du temps nécessaire pour ce type de recrutement, l’enjeu et le défi pour Bloom résident dans la capacité à convaincre les grands groupes – qui eux disposent de départements dédiés – de la plus-value du service proposé.

Par ailleurs, l’impact généré par l’activité de Bloom est clair : l’on rappelle que dans le cadre d’une alternance, les frais de scolarité sont pris en charge par l’entreprise. Les programmes d’alternance constituent donc à la fois une opportunité d’insertion unique dans le monde professionnel, et un moyen de financement conséquent.

Total
0
Shares
Related Posts