EdTech Capital est un média du groupe 2Empower.
Derniers Tweets
Qui sommes-nous ?
Analyste VC ​​📈​ Master in Management ESCP BS ​🎓​
Étudiante du Programme Grande École d'HEC Paris
Co-fondateur du groupe 2Empower (Major-Prépa, Business Cool, Up2School,…
Pierre Faury est étudiant à HEC Paris (Programme Grande École). Il a…
Étudiante à HEC Paris

Malgré la guerre, l’ukrainien Preply lève 50 millions de dollars

Preply

L’éclatement du conflit russo-ukrainien au début de l’année 2022 a fait basculer l’Ukraine dans une situation géopolitique et économique précaire. Le succès de la EdTech Preply, acteur majeur de l’apprentissage des langues en ligne, vient défier les dynamiques économiques du pays.

Ce nouveau tour de table en Série C de 50 millions de dollars est mené par le fonds emblématique américain Owl Ventures, accompagné d’investisseurs historiques tels que Diligent Capital, Hoxton Ventures, le français Educapital ou Evli Growth Partners.

Depuis sa création, la pépite de l’apprentissage des langues a levé plus de 100 millions de dollars, dont 80 millions en l’espace de douze mois.

Preply : pépite européenne du language learning

Fondée en 2013 par Kirill Bigai, Sergey Lukyanov et Dmytro Voloshyn, Preply est une plateforme de cours de langues en ligne. La startup évolue sur le marché très compétitif du language learning. Parmi les géants de ce segment, on retrouve les biens connus Duolingo (coté en Bourse depuis l’année dernière), ou encore l’européen Mondly, racheté par Pearson il y a quelques mois.

En 2021, Preply associe près de 40 000 professeurs à environ 400 000 élèves. Les professeurs couvrent 50 langues dans 180 pays. L’association entre le professeur et l’élève est suggérée via un algorithme. L’apprenant doit indiquer son budget sur la plateforme, son emploi du temps et ses connaissances actuelles dans la langue concernée : le service se veut particulièrement flexible et abordable.

Capture d’écran du site Internet de Preply

L’entreprise compte environ 450 employés de 58 nationalités différentes. Le nombre d’apprenants particuliers utilisant l’application Preply a été multiplié par quatre au cours des deux dernières années. Pour l’anecdote, on compte plus d’élèves sur Preply que d’étudiants inscrits dans toutes les universités de la Ivy League !

Preply s’ouvre également au B2B2C (Business To Business To Consumer), et séduit de nombreuses firmes qui souhaitent étendre leur stratégie à l’international et développer les compétences linguistiques de leurs salariés. Rien qu’en 2021, la taille de son activité d’apprentissage des langues sur le modèle B2B a triplé – avec des clients tels que Bytedance (Tiktok), Mercedes ou McKinsey.

Une levée de fonds en Série C en pleine crise géopolitique

Ce tour de table de Série C à hauteur de 50 millions de dollars est mené par Owl Ventures, l’un des plus gros fonds EdTechs au monde, basé dans la Silicon Valley. Owl Ventures levait l’année dernière 1 milliard de dollars, et compte dans son portefeuille nombre de licornes telles que : Byju’s, Class Technologies, Degreed, Newsela, etc.

La startup EdTech a aussi pu compter sur ses précédents investisseurs. Parmi eux : Diligent Capital, Hoxton Ventures, le français Educapital (qui annonçait en début d’année son deuxième fonds), Evli Growth Partners, Przemyslaw Gacek. Enfin, de nouveaux investisseurs ont rejoint cette levée tels que que Swisscom Ventures et Orbit Capital.

Kirill Bigai s’est exprimé sur l’utilisation des fonds, une manne bienvenue alors même que les fonds de capital-risque sont de plus en plus exigeants dans l’allocation du capital :

“J’éprouve une fierté indescriptible en voyant ce que l’équipe Preply a accompli. Nous sommes devenus la plus grande marque mondiale de cours de langue en direct et la plateforme de choix de nombreux tuteurs qui décident d’enseigner en ligne.

Nous prévoyons d’utiliser ces fonds supplémentaires pour continuer à nous déployer en Europe et aux Etats-Unis, en redoublant d’efforts sur les mises en correspondance basées sur l’intelligence artificielle et en tenant notre promesse de connecter la plus vaste communauté mondiale d’apprentissage des langues en direct.”


Extrait du communiqué de presse

Le combat d’une startup pour soutenir l’Ukraine 

Ces derniers mois, les équipes mondiales de l’entreprise ont lancé un certain nombre d’initiatives en soutien à l’Ukraine. En témoigne l’importance de la campagne Messages, une campagne de soutien qui a permis de traduire plus de 8000 messages de soutien en ukrainien. De plus, le riche réseau de Preply a facilité l’assistance linguistique offerte à 1000 Ukrainiens réfugiés et désireux d’apprendre la langue de leur pays de refuge.

Total
0
Shares
Related Posts