EdTech Capital est un média du groupe 2Empower.
Derniers Tweets
Qui sommes-nous ?
Analyste VC ​​📈​ Master in Management ESCP BS ​🎓​
Étudiante du Programme Grande École d'HEC Paris
Co-fondateur du groupe 2Empower (Major-Prépa, Business Cool, Up2School,…
Pierre Faury est étudiant à HEC Paris (Programme Grande École). Il a…
Étudiante à HEC Paris

Le SPAC EdTechX s’empare de zSpace !

zSpace EdTechX
Capture d’écran du site de zSpace

Après avoir fait entrer en Bourse Meten EdTechX en 2020 (-99,7% depuis), le SPAC EdTechX met la main sur une startup EduVerse (contraction d’Education et Metaverse) zSpace.

zSpace, le SPAC comme voie d’accès à la Bourse

Un grand nombre d’entreprises du secteur technologique n’ont plus accès à la Bourse depuis le grand ralentissement observé depuis fin 2021. Le nombre d’introduction en Bourse a fortement chuté au niveau global. L’an passé, 450 entreprises ont trouvé le chemin des marchés publics au cours des quatre premiers mois de l’année contre seulement 97 en 2022.

Le nom EdTechX est familier de la planète EdTech. Outre les activités organisées par Ibis Capital sous cette appelation, ce nom a également été utilisé lors d’un premier SPAC (special purpose acquisition company) introduit en Bourse courant 2020 : Meten EdTechX. Celui-ci a fait perdre des sommes considérables à de nombreux particuliers attirés par le discours pro-crypto de la firme chinoise.

Cette fois-ci, Ibis Capital a jeté son dévolu sur zSpace, qui se définit désormais comme pionnière des expériences éducatives au sein du Metaverse, d’où le syntagme EduVerse.

Fondée en 2007, l’entreprise est un spécialiste de matériel informatique de réalité et virtuelle. Elle entend s’inscrire dans la croissance du marché AR/VR estimé à 28 milliards de dollars en 2021 et qui atteindrait les 250 milliards de dollars en 2028.

Une fois l’acquisition de zSpace finalisée, le SPAC EdTechX fusionnera avec l’entreprise cible sous le nom de zSpace Technologies Inc. et portera ainsi l’indice ZSPX au NASDAQ.

Investir dans zSpace, un pari plus que risqué…

Alors que les valeurs cotées en Bourse liées au metaverse connaissent les plus grandes difficultés, à l’image des piètres performances des fonds thématiques lancés par Quantology et Axa IM, miser sur une réussite de ce SPAC constitue un paris plus que risqué.

Pour ne pas connaître le funeste destin du premier SPAC sponsorisé par EdTechX, zSpace se présente comme maître de sa technologie et dit proposer un catalogue de solutions très élaborées qui lui permettent d’être à la fois “innovante et compétitive” sur le marché (modèle d’ordinateur et salle de classe tout-en-un avec lunettes connectées comprises, etc.)

D’un point de vue financier, l’avantage d’un SPAC est de pouvoir réaliser des projections dans un cadre juridique plus aisé que lors d’une introduction en Bourse classique. L’entreprise prévoit une croissante rapide d’ici 2024 avec un CAGR (compound annual growth rate) avoisinant les 60%.

Total
0
Shares
Related Posts