EdTech Capital est un média du groupe 2Empower.
Derniers Tweets
Qui sommes-nous ?
Analyste VC ​​📈​ Master in Management ESCP BS ​🎓​
Étudiante du Programme Grande École d'HEC Paris
Co-fondateur du groupe 2Empower (Major-Prépa, Business Cool, Up2School,…
Pierre Faury est étudiant à HEC Paris (Programme Grande École). Il a…
Étudiante à HEC Paris

Le fonds EdTech à impact Educapital lève 100 millions et lance Educapital 2

Visuel Educapital 2

Fondé en 2017 par Marie-Christine Levet et Litzie Maarek, à l’époque premier fonds EdTech français, le fonds d’investissement à impact Educapital vient d’annoncer un premier closing de 100 millions d’euros (objectif final de 150 millions d’euros) dans le cadre du lancement de son second fonds, Educapital 2.

En quatre ans d’existence, le fonds spécialisé français a enregistré 22 participations dans des startups EdTechs européennes. Ces 22 pépites EdTech affichent en moyenne 56% de taux de croissance annuel, pour au total plus de 500 millions d’euros levés depuis leur intégration au portefeuille d’Educapital (dont 200 millions d’euros levés par 360Learning l’année dernière).

Retour sur ce closing de taille (mené auprès de la BPI, Hachette Livre, Bayard, BNP Paribas Innovation, Arkea et autres investisseurs) alors que le marché EdTech mondial global pourrait atteindre 500 milliards de dollars d’ici 2030.

Educapital, un fonds de VC à impact

Educapital se revendique comme un fonds dit “à impact”. La raison d’être du fonds est clairement exprimée dans le Rapport Impact & ESG 2021 : “Préparer les générations actuelles et à venir aux défis du XXIème siècle, et au monde du travail qui change par un investissement responsable dans l’éducation et le capital humain”. Dans le communiqué de presse du 15 mars, Marie-Christine Levet précise :

“Plus que jamais, notre thèse d’investissement dans l’EdTech et le Future of Work fait sens. Les droits humains et les libertés fondamentales ne sont possibles que dans une société bien éduquée. Face au déferlement des GAFAM dans nos salles de classe, investir dans l’éducation innovante est un enjeu de démocratie et de souveraineté.”


Marie-Christine Levet, co-fondatrice d’Educapital – Extrait du communiqué de presse du 15 mars 2022

Or comment juger l’importance de cet engagement “d’impact”, un terme parfois utilisé de manière vague ou à des fins marketing par certains acteurs ? Le SFDR, pour Sustainable Finance Disclosure Regulation, est un règlement européen fixant une norme de divulgation des informations ESG (environnementales, sociales et relatives à la gouvernance d’entreprise) pour tous les acteurs du marché financier. Cet article permet dans une certaine mesure de différencier les acteurs financiers tentés par le “greenwashing” ou “l’impact-washing” des sociétés affichant de réels objectifs de soutenabilité.

Educapital est un fonds labellisé Article 9 SFDR, et introduit donc la soutenabilité dans ses objectifs (et s’engage notamment à publier un rapport chiffré de l’impact de ses participations) :

An Article 9 Fund under SFDR is defined as “a Fund that has sustainable investment as its objective or a reduction in carbon emissions as its objective.”


Extrait du rapport Deloitte sur l’interprétation de l’article 9 du SFDR

Les fonds de manière générale ont aussi la possibilité d’être labellisés Article 8, un choix bien moins contraignant (surnommés par Deloitte “Light Green Funds”) :

An Article 8 Fund under SFDR is defined as “a Fund which promotes, among other characteristics, environmental or social characteristics, or a combination of those characteristics, provided that the companies in which the investments are made follow good governance practices.”


Extrait du rapport Deloitte sur l’interprétation de l’article 8 du SFDR

Un nouveau fonds doté d’une enveloppe de 100 millions d’euros

Alors que le premier fonds Educapital 1 disposait d’une enveloppe de 47 millions d’euros, Educapital réussit à convaincre les investisseurs dans un closing deux fois plus important, avec pour objectif de lever 150 millions d’euros à terme.

“Bpifrance, qui intervient sur ses fonds propres et dans le cadre de France 2030, est heureux de renouveler sa confiance à Educapital dont la mission s’inscrit parfaitement dans notre stratégie d’accompagnement des acteurs qui dessinent l’école et la formation de demain”


Nicolas Dufourcq, Directeur général de Bpifrance – Extrait du communiqué de presse

Ce second fonds compte déjà deux participations : FourthRev, l’accélérateur de carrières que nous présentions il y a quelques semaines, et Chance.

Retour sur quelques participations d’Educapital

Les 22 participations ont au total levé en cumulé plus de 500 millions d’euros depuis leur entrée dans le portefeuille du fonds EdTech à impact. Parmi les participations d’Educapital :

Total
0
Shares
Related Posts